page 10...

Flattr this Bookmark and Share

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

5 commentaires

pates a dit :

Bonjour, Après deux mois d'interruption sans internet (si, si, c'est possible…) pour cause de vacances puis de longs travaux (terrassement, travail du bois et de la pierre) sous le soleil de la charente… Je reprends le cours de ce paisible récit à la vitesse de la tortue en pleine foulé. J'avais rêvé à des milliers de “post” pour mon retour plébicitant ces petits racontages… ben mince alors… ben les gars… ben les filles… keskispasse… y'a quelqu'un !!! Bon c'est vrai, je ne suis pas très doué pour faire la causette et copiner, mais je vais faire un effort et copiner comme un malade… répondre à tous les “post”… faire du sport… commencer un régime… sortir les poubelles… à tout de suite. Votre patès

3 sept. 2008

Un visiteur (goodgood) a dit :

“sous le soleil de la charente” ????? il doit y avoir un micro climat ou tu te trouve, à Angoulême j'ai vraiment u un temps de chiottes (pardonnez moi l'expression). mais tu dois te trouver vers la Charente “inférieure” vu que la première scène se passe à Talmont ? ou peut être pas.

Bon sinon j'aime beaucoup ton dessin classique mais bien maitrisé, et j'aime aussi les interventions de la tortue (ou des tortues) ça donne cette petite touche d'émotion décalé qui intrigue le lecteur. Bref je pense que je li ce webco surtout grâce à ta narration.

bonne continuation Pates

3 sept. 2008

pates a dit :

non, je suis entre saintes et royan et c'est vrai que le littoral chasse plus rapidement les nuages…

sinon, merci pour les remarques… que la narration fonctionne, me fait tout à fait plaisir… c'est une bonne surprise… on n'est jamais sûr.

merci goodgood

3 sept. 2008

Cham a dit :

Le seul petit problème avec ce genre de récit où survienne des transitions “du coq à l'âne” entre deux cases, c'est qu'il faut toujours relire un peu avant pour comprendre ce qui se passe…

Par contre niveau dessin, c'est magnifique. La case de l'infirmière qui pense, j'ai l'impression de sentir l'odeur de l'hôpital avec…

6 sept. 2008

pates a dit :

moi je conseille de remonter toujours de qq pages pour reprendre le fil… c'est le problème des récits à suivre à parution alléatoire. difficile de pondre un chapitre d'un jet…

merci pour le compliment… je peux pas rêver mieux…

6 sept. 2008

Poster un commentaire :